Rédiger un texte SEO : les bonnes pratiques

Parmi les métiers du web ayant révolutionné le XXIe siècle, la rédaction SEO ne saurait être mise à l’écart. Mieux, elle fait partie des activités les plus prometteuses jamais connues, et est dédiée à la création de contenus écrits, sur internet. Ceci étant, pour des exigences de référencement naturel dans les moteurs de recherches, les textes SEO doivent répondre à un certain nombre de critères. Quoique, ces critères textuels en SEO, requièrent quelques bonnes pratiques à développer en rédaction. Quelles sont ces bonnes pratiques ? Découvrez-les ici.

Recherches approfondies sur le sujet du texte

Face à un article SEO, l’action élémentaire à poser est de s’enquérir de tout le nécessaire sur le sujet de ce dernier. Autrement dit, il faut effectuer des recherches approfondies sur la thématique évoquée par le texte. Ceci part du principe selon lequel, un bon rédacteur (qu’importe sa spécialité) doit avoir la maîtrise du sujet qu’il développe, s’il veut pouvoir livrer un contenu juste, actualisé et informatif.

A voir aussi : Les meilleures techniques pour obtenir des backlinks de qualité et améliorer votre référencement

Circonscrire les informations à développer

Toute information est bonne à savoir, mais pas nécessairement utile dans un texte SEO. Partant de ce principe, il importe de retenir qu’une circonscription d’informations est nécessaire. Après avoir effectué les recherches sur le sujet, un rédacteur se doit de définir, trier, sélectionner et classer les informations nécessaires pour sa rédaction. Cette bonne pratique lui permettra, notamment, de répondre précisément à la préoccupation du sujet en transmettant les informations utiles, précises, et en évitant les hors-sujets.

Faire preuve de cohérence et de régularité

Dans la rédaction proprement dite d’un texte SEO, il ne se sert pas à grand-chose d’avoir de bonnes informations, si c’est pour en faire un mauvais usage. En effet, les articles SEO (comme tout autre texte d’ailleurs) requièrent une cohérence dans l’annonce des informations. Cette cohérence et régularité sera un atout de taille dans la qualité du texte, grâce à l’enchaînement des idées et les justifications, avec l’aide des connecteurs logiques appropriés.

Lire également : Les meilleures techniques pour obtenir des backlinks de qualité et améliorer votre référencement

Utiliser un langage accessible

Le langage est un principe de base dans les textes ou articles SEO. Il tient une place des plus importante, dans la mesure où, il établit le lien entre le rédacteur du texte et les lecteurs. Ceci étant, pour des besoins de compréhension facile, il importe que le langage soit simple, compréhensible et sans ambiguïté. La qualité du texte en sera grandement renforcée.

Placer convenablement les mots clés et indicateurs

Après le travail sur la qualité d’un article SEO, son référencement s’ensuit naturellement. Ainsi, avec un bon choix et une bonne disposition de mots-clés, le texte SEO aura toutes ses chances de figurer parmi les premiers résultats de recherches. Sans oublier aussi, les autres indicateurs : pertinences des expressions, liens, formats de texte, etc.

Optimiser la structure du texte pour une meilleure lisibilité

La structure du texte SEO joue aussi un rôle crucial dans l’optimisation de l’article. En effet, une bonne structuration facilite la lecture pour les internautes mais aussi pour les robots d’indexation. Des titres et sous-titres, des paragraphages clairs et distincts, ainsi que des listages à puces sont autant d’éléments qui participent à cette organisation.

Pensez à bien souligner que la longueur du texte impacte sur sa structure. D’une manière générale, pensez à bien répondre aux critères optimisés demandés par les moteurs de recherche.

Le choix du formatage peut influencer la qualité globale du texte. Utiliser des caractères gras à certains endroits choisis permettra notamment de faire ressortir certains mots, expressions ou idées importantes. De même, utiliser le format italique renforcera une notion particulière dans votre contenu et attirera davantage l’attention sur celle-ci.

Améliorer l’expérience utilisateur en proposant du contenu de qualité et pertinent

En plus de la structuration, l’expérience utilisateur est un critère important à prendre en compte pour rédiger un texte SEO. Effectivement, les visiteurs doivent trouver du contenu de qualité et pertinent sur votre site web. Cela implique donc d’adopter une démarche axée sur le lecteur.

Pour cela, pensez à bien anticiper leurs besoins et leur fournir des informations claires et précises. Veillez aussi à soigner la présentation visuelle des textes motivationnels.

Pour améliorer encore davantage cette expérience utilisateur, vous pouvez exploiter toutes sortes de possibilités qui s’offrent à vous : vidéos explicatives, images attractives, infographies ludiques ou encore podcasts instructifs sont autant d’exemples pertinents pour permettre aux internautes de mieux comprendre certains sujets clés liés à votre thématique.

N’hésitez pas non plus à proposer des contenus complémentaires (articles approfondis dans le domaine, par exemple). Ces derniers devraient être référencés depuis votre article principal afin d’améliorer sa crédibilité auprès des moteurs de recherche ainsi qu’auprès du public visé par vos publications.

Attention toutefois au risque du duplicate content ! Si vous choisissez cette stratégie éditoriale basée sur plusieurs articles autour du même sujet central partageant souvent certains passages récurrents identiques entre eux, veillez bien entendu aussi à proposer régulièrement du contenu vraiment original et innovant pour éviter toute redondance ennuyeuse pour vos lecteurs.

N’oubliez jamais que la qualité l’emporte sur la quantité ! Mieux vaut produire moins de textes motivationnels mais mieux rédigés et plus pertinents quand le contenu est justifié, plutôt qu’un grand nombre d’articles sans intérêt.

Analyser la concurrence pour se démarquer

Au-delà de l’expérience utilisateur, il est aussi crucial d’analyser la concurrence pour rédiger un texte SEO performant. Cette étape permet de comprendre les stratégies employées par vos concurrents afin de vous démarquer grâce à une approche différente et innovante.

Pour ce faire, commencez par identifier les sites web qui se positionnent sur les mêmes mots-clés que vous. Analysez ensuite leur stratégie éditoriale, leurs contenus optimisés en SEO, leur approche marketing ainsi que leur maillage interne et externe (liens entrants et sortants).

Cette analyse fine de la concurrence peut être réalisée avec des outils tels que SEMrush ou Ahrefs. Ces derniers vont vous permettre d’obtenir des informations précises sur le trafic organique généré par vos concurrents directs mais aussi indirects.

C’est donc grâce à cette veille concurrentielle active que vous pourrez trouver des idées nouvelles pour proposer du contenu différent et plus pertinent aux yeux des internautes.

N’hésitez pas non plus à exploiter toutes les opportunités offertes pour créer du contenu original, telles que interviewer des experts dans votre domaine ou encore publier une enquête exclusive autour d’une thématique phare qui intéresse votre public cible.

Lorsque vous avez pleinement compris sur quoi reposent les stratégies réussies de vos différents concurrents directs, ne cherchez pas à copier-coller bêtement la même recette. Adoptez une stratégie innovante et différenciée pour vous démarquer tout en répondant parfaitement aux attentes de votre public cible, qui est le véritable juge de la pertinence du contenu éditorial que vous publiez.

Adapter le texte aux attentes des internautes et de l’algorithme de Google

En plus d’offrir un contenu qualitatif et pertinent, il faut viser les internautes. Pour cela, vous devez comprendre les mots-clés utilisés par votre public cible pour trouver des réponses à leurs questions.

Une fois que vous avez identifié ces mots-clés, il faut les intégrer de manière stratégique dans le texte SEO. Cela passe notamment par une utilisation judicieuse dans les balises méta (titre, description), mais aussi dans le corps du texte en respectant une densité de mots-clés optimale pour chaque page ou article.

Il ne faut pas oublier l’algorithme de Google qui va indexer votre contenu. Il faut prendre en compte ses critères afin d’améliorer la visibilité et la position sur les pages SERP du moteur de recherche. Parmi ces critères figurent notamment :

• La structure sémantique : elle doit être clairement identifiable avec un titre h1 ainsi qu’une structuration hiérarchisée grâce au balisage html h2, h3, …

• Le temps moyen passé sur le site web : plus vos visiteurs passent du temps sur vos pages, meilleure sera leur expérience utilisateur.

• Le taux de rebond : ce dernier doit être faible afin que Google considère que votre page apporte une réponse pertinente à la requête effectuée.

La qualité technique du code HTML peut aussi avoir un impact non négligeable sur sa capacité à se classer correctement. Par conséquent, certaines pratiques comme l’utilisation abusive des hreflang, des balises d’indexation et de suivi ne sont pas recommandées. Effectivement, une utilisation excessive peut conduire à la pénalité du site en question.

Il faut créer des titres accrocheurs (title) et des descriptions engageantes pour donner envie aux internautes de cliquer sur votre site plutôt que sur celui de vos concurrents. N’hésitez pas à utiliser des outils comme Yoast SEO qui vous permettent d’améliorer le référencement naturel du contenu éditorial tout en offrant une aide précieuse dans l’optimisation technique du code HTML.

En somme, le SEO est un travail minutieux nécessitant rigueur et méthode pour arriver à un résultat optimal. Prenez donc le temps nécessaire pour travailler chaque étape avec soin afin d’atteindre vos objectifs en matière de visibilité sur Internet.

vous pourriez aussi aimer